Etapes à suivre pour ouvrir un Livret A à votre enfant

Hormis les couches, les vêtements, la nourriture, les vaccins etc, les parents doivent également penser à l’avenir de leurs enfants. Là-dessus, beaucoup de parents ouvrent un Livret A juste après la naissance du bébé. Le livret A consiste à épargner dès les plus jeunes âges de l’enfant. C’est un compte d’épargne qui est règlementé par le droit français sur lequel l’impôt est exonéré, ainsi que les prélèvements obligatoires. Beaucoup de parents y procèdent en effectuant des virements tous les mois. Et également à chaque grande occasion comme les anniversaires par exemple. 

 Quelles sont donc les étapes à suivre pour ouvrir un Livret A ?  

Ces étapes peuvent être différentes selon la banque choisie. En effet, après avoir fait un comparatif banque pour identifier les différents avantages et inconvénients, il faut choisir une banque. Si auparavant, les opérateurs tels que la Banque Postale, la Caisse d’épargne ou le Crédit mutuel étaient les seuls à fournir un livret A, aujourd’hui, vous pouvez le trouver dans toutes les banques. Cependant, il faut faire attention. Il est complètement interdit d’ouvrir deux livrets A même si ce sont dans des banques différentes.

De manière générale, après avoir fait le choix d’une banque, vous pouvez procéder de deux manières : faire la souscription en ligne ou la souscription sur place. 

  • Souscription en ligne 

Chaque banque a sa propre procédure. Mais généralement, la première étape est de se connecter à l’Espace client. Vous y trouverez des informations nécessaires à prendre en compte avant de procéder à un contrat. 

Il faudra ensuite télécharger le bulletin de souscription suivant le format PDF et le remplir.

Pour signer le dossier, il est conseillé de l’imprimer et le scanner. 

Toutes les pièces justificatives réunies, vous devrez les envoyer par courrier. Quand le dossier complet sera reçu, le Livret de votre enfant sera normalement ouvert.

  • Souscription sur place

Tout d’abord, les documents à fournir doivent être complétés. Etant mineur, la signature d’un des parents est primordiale.

Comme pièces à fournir, vous avez besoin : de l’acte de naissance de votre enfant ou bien d’une copie du livret de famille. Un justificatif de domicile de moins de 3 mois est également nécessaire. Pour éviter de faire le va-et-vient à la banque, il serait judicieux que l’un des parents signataires emmène sa pièce d’identité ou son passeport. Si vous lisez un comparatif banque, vous remarquerez qu’il existe un montant minimum initial de versement, qui dépendra des banques. Mais par précaution, l’idéal est de se munir de 10€ au minimum.

Pour finir, l’enfant peut retirer de l’argent dans son compte à partir de ses 16 ans. Néanmoins, si jamais cet acte est contré par ses parents, ou par le tuteur légal, le retrait sera voué à l’échec. Il est à souligner que l’enfant ne sera apte à retirer et verser de l’argent de façon libre que vers l’âge de 18 ans.

Le placement qui est le plus utilisé en France est le Livret A. De un parce que c’est un pilier pour le financement de l’avenir d’un enfant. Et de deux parce que c’est un compte facile à gérer. 

Pour vous, parents soucieux de l’avenir de vos enfants, n’hésitez pas à contacter la banque de votre choix. Renseignez-vous et suivez les démarches.

Categories:

Aucune réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *